La culture scandinave

Source originale : http://heureuxautravail.com/culture-scandinave/

Après plusieurs semaines passées dans une entreprise originaire de Norvège, il est temps pour moi de vous présenter cette culture scandinave dont tout le monde parle dans les médias, cette culture qui favorise le bonheur au travail. Il s’agit ici de mon expérience personnelle et vous retrouverez certainement une grande partie des principes de mon article « Danemark: pays du bonheur? ».

Les plus de la culture scandinave

Une culture égalitaire

N’allez pas penser qu’il n’y a pas de hiérarchie, c’est faux. L’entreprise scandinave n’est pas encore totalement libérée mais il y a quand même un sentiment d’égalité. Tout le monde a le droit à la parole et il est rare qu’un chef impose un choix. L’exemple qui m’a le plus marqué jusqu’ici est l’attribution des places de parking suite à un déménagement. En France, Belgique, Angleterre, où j’ai eu l’occasion de travailler, la place de parking est une marque de pouvoir. Les places sont données en fonction du niveau hiérarchique. Eh bien, dans mon entreprise, ça ne s’est pas passé ainsi. Un tirage au sort a été effectué! Idée géniale qui démontre l’égalité du système. Certains dans l’entreprise pensent que ce choix n’a pas de sens car ils sont habitués au système hiérarchique mais il s’agit là d’une des premières étapes de la libération d’entreprise: supprimer les privilèges.

caption

© digby fire dept / Foter.com / CC BY-ND

La confiance règne

En Norvège, le point qui m’a le plus marqué, c’est que les gens vous font confiance sans vous connaitre. Par exemple, à l’hôtel, on ne vous demande pas votre numéro de chambre pour prendre le petit déjeuner. Vous pouvez simplement abuser du système et prendre le petit déjeuner gratuitement. Au travail, ce fut un peu différent, on a quand même vérifié ce que je faisais au départ. Par contre, j’ai une totale liberté sur mes horaires tant que le travail est fait et on ne me contrôle pas vraiment. Les Scandinaves partent du principe que le collègue est une personne qui veut le bien de la société et donc oui, on peut dire que la confiance règne. Pour rappel, c’est un des principes de l’entreprise libérée.

Une culture relaxe

J’ai encore beaucoup de difficultés avec ce point. Le travailleur scandinave est relax. Si ce n’est pas fini aujourd’hui, ça sera fait demain. La société, en général, prend le temps. Par exemple, les gens patientent si le bus est en retard sans s’énerver. Le choc fut total pour moi. J’ai parfois l’impression que certaines choses trainent et puis j’ai simplement repensé à notre société décrite par Nicole Aubert comme malade du temps, vivant dans le culte de l’urgence. Et si les Scandinaves avaient raison sur ce point également?

L’humain avant tout

Comment vous expliquer? La population scandinave a tout compris! L’humain est au centre de l’entreprise. Vous avez besoin d’un jour de congé pour une raison familiale, ils ne discuteront jamais. Votre enfant est malade, vous restez à la maison. Un collègue n’étant pas au courant vous appelle et entend votre enfant pleurer. Il comprend et vous laisse directement, le travail viendra après. Quand j’ai demandé quel serait mon rôle dans la société, on m’a répondu: ça dépend de toi, qu’est-ce que tu veux faire? Si ça, ce n’est pas de la responsabilisation de l’employé, qu’est-ce que c’est? Aussi, le CEO prend le temps de venir vous parler en personne pour présenter l’entreprise et ses valeurs. Cela m’a rappelé le slow management.

Blanc comme leur neige?

Tout n’est pas blanc, et c’est un expert en culture qui nous le dit: Pellegrino Riccardi. J’ai eu l’occasion de le découvrir il y a quelque temps, il s’agit d’un anglais d’origine italienne marié à une Norvégienne qui s’est spécialisé en communication interculturelle. Si vous avez la chance de travail, de vivre dans un environnement multiculturel, je vous conseille cette vidéo ci-dessous (en anglais).

Selon lui, chaque culture a du bon, du mauvais et du moche. La Norvège n’échappe pas à cela et ça rejoint ce que mes collègues me disent: la culture scandinave est peut-être devenu un mythe en Europe. Pellegrino Riccardi rappelle que dans un si grand pays avec une si faible densité de population, les gens ne sont pas souvent en contact avec les autres et il existe donc parfois des problèmes de communication. Ainsi, si on compare par exemple le norvégien avec l’espagnol, l’Espagnol utilisera beaucoup plus de mots pour décrire la même action. Les Scandinaves ne sont pas habitués à communiquer pour ne rien dire. Ils vont droit au but dans leur conversation. De plus, ils ne sont pas les plus démonstratifs au niveau émotionnel et cela peut engendrer quelques situations complexes. Donc oui, tout n’est pas blanc mais il faut quand même avouer qu’il y a énormément d’avantages à cette culture qui devrait nous inspirer un peu plus.

 

Photo credit: digby fire dept via Foter.com / CC BY-ND

Cet article La culture scandinave est apparu en premier sur Comment être heureux au travail ?.

By | 2017-05-17T15:19:46+00:00 juin 15th, 2016|Twitter|0 Comments

About the Author:

Laisser un commentaire