Le rebelle, cet être qui vous veut du bien

Source originale : http://heureuxautravail.com/rebelle/

Cette histoire, vous la connaissez tous. Votre collègue Jean qui aimait tant son boulot, se retrouve du jour au lendemain à ne plus l’aimer pour une simple et unique raison: son chef lui impose une solution, une idée, une décision, une manière de travailler qu’il ne cautionne pas, en laquelle il ne croit pas, et Jean est persuadé qu’il s’agit du mauvais choix. Et c’est ainsi, qu’en deux temps, trois mouvements, on transforme un travailleur heureux ou même simplement satisfait en un travailleur malheureux, en quelqu’un qui déteste son boulot. Il va de soi que cette attitude est contraire à la mentalité de l’entreprise libérée qui favorise le bonheur au travail, cependant aujourd’hui, je vais vous présenter un autre moyen simple d’éviter que votre collègue Jean soit malheureux: l’introduction d’un rebelle dans votre équipe.

Un rebelle, non merci!

Je vous entends déjà crier cette phrase. Qui veut d’un rebelle dans son équipe! Nous avons déjà assez de problèmes ainsi, si en plus on doit gérer une personne qui a une forte personnalité, mais vous êtes fou? Les fortes-têtes, non merci! Eh bien, laissez-moi faire mon rebelle et vous dire que vous avez tort! Et je pourrais conclure par cette phrase tellement elle résume la situation: le rebelle dira toujours ce qu’il pense et indiquera quand vous avez tort.

L’expérience de Asch

Pour illustrer mes propos, laissez-moi vous introduire deux célèbres expériences du psychologue Solomon Asch, l’un des pionniers de la psychologie sociale. Malgré la faible qualité d’image, vous allez vite comprendre les dangers du conformisme.La première vidéo est en anglais mais pas besoin de le parler pour comprendre ce qu’il se passe.

La deuxième expérience est encore meilleure, elle montre que 37% des personnes suivront le groupe, par conformisme, même si celui-ci a tort. Incroyable, non?

Le point à retenir de cette expérience, c’est qu’on voit ce qu’il se passe si on introduit un rebelle, une personne qui dit ce qu’elle pense, ce qui lui semble être la vérité. On s’aperçoit que le nombre de personnes qui suivent le groupe sachant qu’il a tort tombe à 5%.

Merci rebelle!

On peut donc remercier le rebelle du groupe car il augmente le nombre de bonnes décisions dans une équipe. Avoir un rebelle dans son environnement de travail réduit donc les chances de ne pas être heureux car on subit un mauvais choix de la hiérarchie. N’oubliez pas que vous pouvez également devenir vous-même un rebelle, un bon rebelle. On est heureux en étant soi-même au travail, en étant libre de dire ce qu’on pense. Si vous désirez en savoir plus, je vous conseille le livre « Rebels at work » qui n’existe malheureusement pas en français. Devenez grâce à ce livre un rebelle, un anticonformiste qui rend les gens heureux.

Cet article Le rebelle, cet être qui vous veut du bien est apparu en premier sur Comment être heureux au travail ?.

By | 2017-05-17T15:20:08+00:00 avril 30th, 2016|Twitter|0 Comments

About the Author:

Laisser un commentaire