Les 3 choses à savoir lorsque l’on se met en collocation

Source originale : http://feedproxy.google.com/~r/Worldemotions/~3/wkbwudmJlEQ/

La colocation, c’est une solution géniale pour ceux qui souhaitent vivre dans un grand appartement sans avoir à se ruiner en loyer ! Seulement, la colocation demande de vivre en communauté et de partager certaines responsabilités. Voici 3 choses à retenir pour vous lancer sans risque dans une colocation !

Avec qui s’installerCela dépend de ce que vous recherchez. Les grandes colocations ont du style mais sont souvent très festives et difficiles à vivre lorsque vous souhaitez étudier ou rester au calme. Elles ne facilitent pas non plus l’intimité. Idéalement, ne dépassez les 3 ou 4 personnes. Cela permet de garder des espaces bien à soi tout en partageant une véritable vie à plusieurs. Vos colocataires n’ont pas forcément besoin d’être des amis proches. Les amis ne s’entendent d’ailleurs pas toujours en colocation !

Comment déterminer le montant du loyer ?
Le loyer doit être calculé en fonction du nombre de colocataires et de la taille des chambres. Soit vous décidez de partager équitablement le loyer entre tous les colocataires, soit vous préférez répartir l’argent en fonction des mètres carrés. Cette solution est souhaitable lorsqu’une chambre est bien plus grande qu’une autre par exemple. Les chambres sont votre espace privé, et celui qui a le plus grand profite d’un réel privilège sur les autres.

Le contrat de colocation et les assurances
Le contrat de colocation unit un bailler et plusieurs locataires. Il n’est pas créé entre les locataires mais bien avec le bailleur. IL ne s’agit en aucun cas d’une sous location. Tous les « colocataires » étant signataires du bail, ils sont locataires à part entière et leurs noms figurent en tant que tel sur le contrat. L’assurance multirisques habitation est obligatoire pour les colocataires (il existe même des contrats d’assurance habitation etudiant), il est d’ailleurs recommandé qu’ils s’assurent tous ensemble chez le même assureur pour faciliter les choses et éviter les problèmes. Enfin, n’oubliez pas que chaque colocataire est tenu du paiement de l’intégralité du loyer et des charges. En présence d’une clause de solidarité, cette obligation sera poursuivie même après de départ du colocataire qui reste donc garant des autres colocataires restant dans les lieux loués

By | 2017-05-17T15:20:06+00:00 mai 7th, 2016|Twitter|0 Comments

About the Author:

Laisser un commentaire