Pourquoi lancer une Très Petite Entreprise vous rapprochera d’une vie extraordinaire ?

Source originale : http://feedproxy.google.com/~r/Worldemotions/~3/twiBT4uxRUQ/

TPE-01

L’un de mes rêves d’adolescent me dirigeait perpétuellement de l’autre coté du globe, sur une plage de l’archipel mythique d’Hawaii. Je m’imaginais surfer les eaux limpides et légendaires du pacifique, gravir des volcans et jouer du ukulélé à la tombée de la nuit bercé par le son de la houle (… so cliché !). Au lendemain de deux années épuisantes en classe préparatoire aux grandes écoles, j’ai tenté ma chance dans une agence de voyage. Quelle ne fut pas ma stupeur en découvrant que mon compte en banque était bien loin de suffire à m’emmener voyager à l’autre bout du monde. Nous nous sommes tous un jour retrouvé dans cette situation tellement frustrante : du temps, un rêve bien précis, mais un manque concret de moyens pour y parvenir. Pour beaucoup, c’est même une barrière qui persiste pendant de longues années.

Pourtant, il existe un outil puissant capable de faire voler cette barrière en éclats. Vous vous attendez surement à un tour de magie, ou à l’une de ces publicités qui foisonnent sur le net : comment je gagne 3000 euros par mois en me trainant en pyjama à longueur de journée sans rien foutre. Et bien non, pas de magie ou de promesses irréalisables ici : l’idée est tout simplement de monter une très petite entreprise en parallèle de vos activités actuelles. Pourquoi cette idée à de grande chances de vous aider ?

  • Parce qu’il n’est pas nécessaire d’engranger des millions pour vivre ses rêves : les revenus additionnels dont vous avez besoin ne sont généralement pas délirants. A moins que votre seul rêve soit d’aller sur la lune, vous aurez rarement besoin de plus de 2 000 ou 3 000 euros pour vivre l’extraordinaire. Dans un nombre incalculable de pays, vous pouvez mener une vie de château pour des sommes bien inférieures à la France. Par exemple, louer une villa de 200 m2 avec piscine et personnel de maison à Bali pour un mois peut vous couter moins de 500 euros si vous fouinez un peu. On parle donc d’un bénéfice net de moins de 200 à 300 euros par mois.
  • Parce qu’une telle activité peut facilement se gérer en parallèle de votre vie actuelle. Une TPE intelligemment pensée est un moyen de générer quelques revenus additionnels de manière relativement automatique. En dehors de la phase de lancement, il n’est pas rare de trouver des personnes travaillant moins de 2 ou 3 heures par semaines sur leur entreprise.
  • Parce que le statut d’auto-entrepreneur facilite terriblement la mise en place d’une structure de TPE. D’une part, les démarches pour obtenir une inscription au statut et un numéro SIRET sont extrêmement rapides. Le formulaire se remplit en 10 minutes sur internet pour un retour dans en moins d’une semaine. D’autre part, le statut d’auto-entrepreneur vous exonère de toutes les complexités comptables usuelles : vous n’avez besoin que d’un relevé régulier de vos frais et revenus et d’une tenue correcte de l’ensemble de vos factures. Les membres du site pourront se rendre dans la section « ressources » pour obtenir l’ensemble des formulaires types nécessaires (livre de recettes, factures, etc.).
  • Parce que les risques associés à une telle opération restent très limités et peuvent être bien maitrisés. L’avantage des TPE, c’est qu’elles ne nécessitent généralement pas d’investissements conséquents. Si vous choisissez le bon segment de marché et le bon modèle de business, votre retour sur investissement sera en moyenne de quelques mois au maximum. Aucun risque de mettre votre maison ou vos biens en danger en tentant de vous lancer dans un commerce comme celui la.

Si ces quelques lignes ont éveillé votre curiosité, ou que vous aviez déjà en vous cette envie d’être votre propre patron pour quelques heures par semaine, restez impérativement branchés sur Worldemotions : de nombreux articles relatifs à ces sujets seront publiés dans les semaines à venir.

By | 2017-05-17T15:19:34+00:00 juillet 11th, 2016|Twitter|0 Comments

About the Author:

Laisser un commentaire