Re-accueillir la joie : Pourquoi ? Comment ?

Source originale : http://www.attention-bonheur-possible.com/la-joie-pourquoi-comment/

arbre de joieVoici mon thème de prédilection, vous le savez si vous me suivez un peu ! C’est un thème récurent pour moi, qui attire 100 à 150 personnes à chaque conférence que je donne sur le sujet.

La joie c’est mon dada, c’est ma raison de vivre, c’est mon but, c’est mon essence, c’est mon GPS, c’est ma passion, c’est mon travail, c’est ma spiritualité, c’est mon âme, c’est ma santé, c’est mon bonheur, c’est un sésame, c’est….

…essentiel

Cet article est ma contribution à la « Croisée des blogs » de Juin. vous avez le détail de cet évènement ici, et très prochainement, je vous  concocterait avec joie, un article ou vous aurez accès au meilleur sur la joie, par les meilleurs experts francophones.

Pourquoi se mobiliser pour être en joie ?

Notre état naturel

Oui, la joie, c’est notre état naturel, c’est notre essence, c’est de quoi notre âme est faite, et elle fait un avec notre corps au tout début de notre vie.

Très vite, les chagrins, souffrances de notre maman, déjà in-utéro, nous éloignent un peu de cet élan, de cette soif de vivre. Puis viennent nos propres souffrances, l’éducation, les expériences, le poids de la société, les règles et les conventions, qui diminuent chaque jour un peu cette joie de vivre.

Dans notre société tout particulièrement, être joyeux équivaux à ne pas être sérieux, ce qui bien entendu n’a rien à voir ! Mais a-t-on déjà vu un directeur de banque, ou même un simple guichetier tout habillé de couleurs chatoyantes et riant à gorge déployée ? Non malheureusement. Alors de là à croire que pour réussir il faut être tout habillé de noir et afficher une mine morose, il n’y a qu’un pas.

Personnellement, j’ai fait les frais de cette joie affichée. Cela m’a valu de redoubler une année à l’école d’infirmière. C’est le seul critère sur lequel a été justifié ce redoublement, ma joie a été qualifiée de manque de sérieux et de maturité, je ne rentrais pas dans le moule, alors que dans les services de soins, j’avais d’excellents résultats et j’étais très appréciée. Et pourtant, s’il y a un métier ou il faut de la joie, c’est bien celui-ci. Inutile de vous dire que l’année d’après je n’ai plus affiché le moindre enthousiasme ou le moindre sourire pendant les cours, je me suis efforcée de prendre une mine de circonstance !!!

Je crois aussi, qu’il est inévitable d’en passé par là, pour retrouver ensuite cette joie en conscience. Plus l’histoire de vie a enterré notre joie de vivre, et plus on a besoin de la retrouver vraiment. Merci donc à la vie et à mes bourreaux de m’avoir permis d’entamer consciemment ce travail de renaissance à la joie, à la joie toute simple d’être en vie, de découvrir le monde et de faire de nouvelles expériences.

Il s’agit donc de faire revivre son petit enfant intérieur, curieux et spontané, qui apprends de ses expériences.

 

La joie est un GPS

La joie est un sentiment qui permet de savoir qu’elle voie suivre : Chaque action ou décision qui génère de la joie sans nuire à autrui est le chemin à emprunter. Etre en accord avec soi-même, c’est la seule manière d’être vraiment heureux, de progresser, et d’être en bonne santé (c’est mon opinion). Rechercher toujours le plaisir, le bien-être, la joie, n’est pas un pêcher, comme le pense beaucoup, mais un devoir. 

Si vous rayonnez la joie, chaque personne que vous côtoyez en bénéficie, la terre en bénéficie, et même l’univers.

L’écoute de vos sentiments vous permettra de faire les choix bénéfiques pour vous, en toute sérénité, en toute confiance, et fera taire le mental, source de tous les doutes et de tous les maux.

Suivez la joie, et vous êtes sur la bonne voie, votre vie à un sens et vaut d’être vécue.

 

La joie de vivre rend la vie passionnante

La joie permet de lutter contre les peurs. Je m’explique : Comme le petit enfant monte sur la table ou ouvre tous les placards, vous allez être heureux de faire de nouvelles expériences, sans vous préoccuper du résultat. Peu importe si vous réussissez ou pas, si ça vous plait ou pas, vous adapterez votre attitude en fonction de cela. Si l’on joue aux cartes, peu importe si je gagne ou pas, l’important c’est de s’être bien amusé à jouer.

Idem en amour ! Combien de personnes s’empêchent d’aimer parce qu’elle on souffert une ou plusieurs fois. Peu importe, soyez heureux d’aimer, soyez heureux de pleurer et vivez, tout simplement.

si l’on vit en tentant d’éviter les souffrances, les échecs, les déceptions, les jugements, qu’est-ce qu’on s’ennuie…Ou est la joie de vivre ?

Osez et vivez passionnément, cela entretiendra votre joie, qui rendra votre vie encore plus passionnante : c’est un cercle vertueux ! 

 

La joie est le sentiment le plus puissant

En effet la joie est plus puissante encore que l’amour ou la gratitude. La joie, c’est un état d’être qui va vous rendre magnétique, qui va vous permettre d’éprouver de l’amour inconditionnel et de la gratitude pour tout ce qui est. Tout ce que vous entreprenez, a toutes les chances d’être couronné de succès, si vous veillez à éprouver un maximum de joie et d’enthousiasme

 

 

Comment ressentir de la joie ?

 

En levant les blocages du passé

J’utilise en consultation individuelle la kinésiologie pour cela, on peut aussi soigner son enfant intérieur (je le fais tous les jours), on peut pardonner, il y a de nombreuses autres techniques qui permettent de faire cela. A condition toutefois d’être prêt à sortir de sa condition de victime.

 

En s’entrainant

A faire des choses qui nous font plaisir : cet exercice est fait pour ça. Cela demande de la motivation et quelques efforts au début, mais le jeu en vaut la chandelle.

En pratiquant les exercices qui permettent de générer des émotions agréables (voir dans l’onglet bonheur training et choisissez).

En choisissant de vivre de façon à générer de la joie.

Les ateliers que je proposent sont dans ce but : faire émerger la joie pour chasser les encombrements

 

En osant prendre des risques 

C’est à dire en acceptant éventuellement de ressentir des émotions que l’on apprécie peu généralement, comme la colère, le chagrin, la déception, la frustration… Oui quand on s’engage dans une aventure de vie quelle quelle soit, on ne sait pas ou cela va nous menez, mais à quoi bon paniquer, vous saurez toujours faire face, vous êtes équipé pour cela ! La vie ne nous présente que ce que nous sommes capables de surmonter. Et puis, si nous savions tout à l’avance, quel ennui ! la vie est une gentille fiancée qui nous régale de ces surprises. C’est aussi ce que l’on appelle le lâcher prise, c’est cesser de vouloir tout contrôler, c’est se faire confiance et faire confiance à la vie, c’est jouer simplement sans être en attente de résultats particuliers.

 

En augmentant l’estime de soi 

Ainsi vous ne vous flagellerez pas chaque fois que vous faites une erreur, mais vous l’utiliserez pour progresser, et vous oserez beaucoup plus facilement vivre vraiment, vous ne serez pas dépendant du regard des autres et vous pourrez être en accord avec qui vous êtes vraiment. Vous saurez que vous êtes à la hauteur de la situation et que vous saurez surmonter les difficultés.

(Je travaille depuis un an sur un programme pour « Doper l’estime de soi », je vous informerais quand il sera disponible très bientôt)

 

En décidant de faire de chaque expérience de vie une chance

Tout ce que vous vivez à un coté positif et vous développe des capacités. Soyez toujours en éveil, et chercher à comprendre ce que la situation, si elle n’est pas celle que vous attendiez, va vous apporter de positif, voyez quelle ressources elle mobilise chez vous….Et bien souvent, c’est encore mieux ensuite…

 

En prenant la responsabilité de notre vie

Nous ne sommes pas responsables du bonheur ou du malheur des autres, de leur joie ou de leur tristesse, mais nous sommes responsables de notre propre joie, de notre propre bonheur. Ça n’est pas la faute à Pierre, Paul ,ou Jacques si ça ne va pas comme vous voulez, c’est surement que vous n’entretenez pas les bonnes pensées, que vous ne tournez pas votre regard dans la bonne direction, que vous n’agissez pas, que vous faites ce que les autres attendent de vous, ou que vous n’êtes pas à votre juste place.

Il est normal de ne pas être toujours au top, et c’est justement un indicateur pour nous faire progresser, en adoptant une autre attitude, favorable à la joie et à l’épanouissement.

 

Je parle d’expérience, j’ai expérimenté ce que je vous dis, et bien d’autres avec moi.

 

La finalité de la joie

La joie est un guide spirituel, il permet de développer la spiritualité. Sachant que la spiritualité, c’est tout simplement vivre au plus prêt de notre essence, de qui nous sommes vraiment, c’est être le plus authentique possible, vivre au plus prêt de notre âme pour ceux qui ont cette notion, en toute liberté d’être, sans peur et sans jugements.

Je le ressens du plus profond de mon être, et vous retrouverez cela dans de nombreux écrits. Et encore une fois, pas besoin d’avoir une religion pour avoir une spiritualité. En ce qui me concerne, je suis agnostique. Le but de la vie est de retrouver cette joie simple d’exister, et de la faire vivre au travers de chacun de nos gestes et de nos pensées au quotidien.

 

« La joie est un hymne à la vie, que chacun peut décidé de nourrir, pour son propre bonheur et celui des autres par ricochet ». C’est de moi, pas mal, je m’épate !(lol)

 

« La joie est le soleil des âmes; elle illumine celui qui la possède et réchauffe tous ceux qui en reçoivent les rayons »  – Carl Reysz

« Si votre énergie est stagnante, il n’y a aucune joie. Si votre énergie devient un flux, un mouvement, une rivière, alors il y a une grande joie-sans aucune autre raison, simplement parce que vous devenez plus fluide, plus mouvant, plus vivant. Un chant naît dans votre cœur, une grande extase surgit » – Osho

« Faites ce qui vous rend heureux. Concentrez-vous sur ce qui vous apporte de la joie. Appréciez et faites plus de choses qui vous font sourire. Vivez votre vie pour vous-même. Vous êtes important ! Vous comptez ! Vous êtes digne du vrai bonheur ! Il s’agit de votre vie. Vivez-la pleinement ! Vivez votre vie sans aucun regret »                 ― Stephanie Lahart

J’ai hâte de découvrir vos joyeux commentaires ci-dessous !

 

 

 

The post Re-accueillir la joie : Pourquoi ? Comment ? appeared first on Attention ! Bonheur possible.

By | 2017-05-17T15:19:40+00:00 juillet 1st, 2016|Twitter|0 Comments

About the Author:

Laisser un commentaire