Source originale : http://www.nos-projets-personnels.com/auto-hypnose-le-vrai-truc/

On a déjà parlé d’hypnose ici et vous avez donc un petit aperçu de ce que c’est et de ce qu’on peut en faire. Mais voilà, pour le sommeil, c’est sur que d’avoir recours à un hypnotiseur à chaque fois qu’on veut dormir pose un problème ;-).

La Solution s’appelle Auto-hypnose !

C’est une solution merveilleuse pour apprendre les techniques du sommeil Partagé et rentrer dans le sommeil rapidement. C’est aussi un outil extraordinaire à connaître pour s’auto-gérer à tous les niveaux de sa propre vie. J’entreprends ici de vous expliquer comment je l’utilise moi et ce que j’ai développé pour le Sommeil Partagé ;-) !

J’entame donc aujourd’hui une série de posts sur ce sujet pour vous mettre sur les rails.

Nous aborderons dans ce cycle tous les détails de cette pratique, qui au-delà du Sommeil, peut vous apporter énormément !

Que va-t-on vraiment pouvoir faire avec l’Auto-hypnose ici ?

  • L’auto-hypnose va vous permettre de vous « auto-programmer » afin de mettre en place une routine de sommeil et de s’ouvrir vers le repos, pour dire à notre corps ce qu’on veux vraiment et surtout pour qu’il apprenne plus vite.
  • Il va nous permettre de nous connecter aux signaux précurseurs du sommeil.
  • Notre inconscient apprendra alors à gérer le temps de sieste ou de repos pour qu’il ne dépasse pas ce qu’on lui demande. Il apprendra à se placer automatiquement en mode sieste et non en mode sommeil.
  • Enfin pour dormir, l’auto-hypnose va nous donner l’impulsion initiale pour ouvrir les portes du sommeil. L’impulsion uniquement, car l’hypnose n’est pas du sommeil …

Comprendre l’hypnose

Pour commencer, revenons sur les concepts de l’hypnose dont j’ai déjà parlé ici.

L’hypnose est un état modifié de conscience NATUREL un peu particulier, caractérisé par le fait que notre esprit conscient n’est plus vraiment aux commandes de notre être. C’est notre partie inconsciente qui s’occupe de tout …

Mais qu’est ce que l’inconscient en fait ? Disons pour faire simple que l’inconscient est la partie de nous que l’on ne contrôle pas directement d’habitude et qui s’occupe de la machinerie à l’intérieur de nous quand on décide de faire quelque chose. Par exemple, le conscient émet un désir comme prendre un verre d’eau et l’inconscient actionne tous nos muscles pour le faire sans qu’on puisse dire vraiment comment il fait …

C’est étrange comme ça, mais dans un cabinet d’hypnose c’est tout à fait acceptable ;-).

Il y a alors trois « participants » dans une séance d’hypnose :

  1. L’hypnotiseur qui guide
  2. Notre esprit inconscient qui travaille
  3. Notre esprit conscient qui écoute ou qui vagabonde, mais qui ne fait rien d’important.

L’objectif est bel et bien de mettre tout ce qui se rapporte au conscient et qui est souvent négatif, de coté : Certaines peurs, l’ego, les croyances sur soi-même, etc. Du coup sans ces boulets-là, on avance beaucoup plus vite vers le dépassement de nos limites ;-) !

Et l’auto-hypnose ?

L’auto Hypnose est une sorte d’hypnose que l’on produit seul !

Concrètement, l’auto-hypnose, c’est une situation où on est à la fois le patient et l’hypnotiseur !  Une partie de nous fait l’hypnotiseur (notre esprit conscient) pour une autre partie de nous qui devient le patient (l’inconscient). C’est une vraie DISSOCIATION. Et tout cela se passe silencieusement dans l’esprit.

Ça paraît fou, mais il faut bien avouer que ça marche très bien et que les gens qui le pratiquent sont totalement sains d’esprit ! Et figurez vous que c’est quelque chose de très NATUREL également.

Donc l’auto-hypnose, va consister à se donner soi-même des directives très précises, d’une façon particulière.

Comment s’autohypnotiser ?

Une séance d’auto-hypnose (tout comme l’hypnose d’ailleurs) se déroule en deux temps :

  • L’entrée en transe que l’on nomme l’induction et qui consiste à mettre l’esprit conscient de coté,
  • et le travail en transe pour obtenir ce que l’on veut obtenir.

Voyons un peu cela :

1. L’induction

L’entrée dans l’état d’Auto-hypnose est une séquence de choses à faire très spécifiques, que l’on appelle l’induction. On se parle à soi même d’une façon particulière, tant au niveau de ce que l’on se dit, qu’au niveau du rythme et de la tonalité de la voix. Une voix intérieure ;-)

Ça paraît compliqué, mais ce n’est pas si difficile si on est bien guidé, et ça  s’apprend même en très peu de temps !

Pour démarrer, si c’est votre envie, comme tout cela est nouveau l’idéal est d’expérimenter d’abord l’etat d’hypnose avec quelqu’un d’expérimenté pour faire l’expérience de cet état qui ne ressemble à aucun autre. Je vous propose Ici, un séance d’hypnose pour dormir, afin de vous faire une idée de ce que c’est. C’est une séance que vous pourrez reécouter autant de fois que vous voulez et qui vous fera glisser dans un repos de plus en plus profond à chaque fois.

Vous verrez que ce n’est pas de la relaxation, ce n’est pas de la sophrologie, ce n’est pas de la méditation … c’est de l’hypnose ! Souvent on met un petit moment à comprendre ce que c’est vraiment.

C’est très important d’expérimenter d’abord l’hypnose, sinon, on passe à côté du vrai truc !

Prenons un exemple :

Vous souhaitez préparer un plat d’une cuisine étrangère totalement exotique pour vous, que vous n’avez jamais goûté, et dont vous n’avez que la recette ;-).

Pensez-vous pouvoir obtenir le goût du plat original, sans y avoir goûté auparavant ?  Avec juste la recette, ça semble compromis, n’est-ce pas ? Vous n’avez aucun point de repère. Par contre, si vous y goûtez d’abord, alors là vous saurez à quoi ça doit ressembler et avec un peu d’entraînement vous avez des chances d’y arriver !

Pour l’hypnose c’est pareil ! On doit vous faire goûter au vrai truc d’abord, sinon vous passerez constamment à côté. Donc je vous invite à visionner cette séance d’hypnose pour dormir ICI.

Au début, j’ai moi-même pas mal galéré et dépensé d’argent en assistant à des formations où il y a 50 participants et où on vous apprend l’hypnose en regardant dans une cible ;-( … Mais ça n’est pas le vrai truc ! Ça n’en a que l’apparence.

C’est une info et vous pouvez bien sur commencer par vous même avec les indications que je vais vous donner, mais vous saurez qu’à un moment ou un autre  vous aurez besoin d »un peu d’aide pour valider.

Nous Verrons donc plusieurs façons de rentrer en auto-hypnose prochainement, patience !

2. Le travail en transe

Une fois en transe, il s’agit évidement d’y faire quelque chose, car la transe est juste un état qui ne fait rien de spécial en lui même, mais qui permet de faire des choses qu’on ne peut pas faire à l’état d’éveil. Donc là, il va falloir savoir quoi faire dans l’état de transe et c’est le problème qu’ont 90% de apprentis !

Et maintenant je fais quoi ?

Là encore, il va falloir se parler d’une façon spéciale pour donner des directives à notre inconscient qui a un langage spécial. Nous verrons tout cela prochainement.
Voilà donc le sommaire de ce petit cycle qui démarre. Tout un programme. J’espère que ça ne vous paraît pas trop compliqué et que ça vous enthousiasme autant que moi !

Et vous pratiquez vous déjà l’auto-hypnose ? Laissez-moi un message en commentaire !

Le post suivant est arrivé ! HYPNOSE POUR DORMIR
Télephone

Vous en êtes au 21ème post de la série sur le sommeil partagé.

si vous voulez lire tout ce qui a été écrit en reprenant au début, c’est ici :

Sommeil Partagé. Lancement de la série

Téléchargez GRATUITEMENT le guide pratique du sommeil Partagé !

Les 7 Secrets d’un Repos Efficace

Cet article Auto-hypnose pour glisser dans le Sommeil ! Introduction est apparu en premier sur Sommeil Partagé.