Source originale : http://www.mediter-pour-etre-heureux.com/comment-mediter-8-conseils-essentiels/

Lorsque vous commencez à méditer, vous pouvez remarquer combien votre mental part dans tous les sens. Vous pourrez remarquer des pensées au sujet de votre passé ou sur votre futur avec des images au sujet de ce vous devrez acheter un peu plus tard. Et cela n’arrête jamais puisqu’une première pensée en appelle une seconde qui en appelle 2 autres, etc.

Si vous êtes débutant avec la méditation, ne vous culpabilisez pas à propos de votre esprit singe qui part dans de nombreuses directions. C’est un état naturel. Avec le temps, vous apprendrez à calmer votre mental et vous trouverez une certaine tranquillité.

Attention, c’est important également ne pas rechercher absolument un état sans pensées mais plutôt de faire la paix avec ce qui se présente sans l’alimenter. Moins vous alimenterez et plus cela passera vite comme avec un feu qui s’éteindra d’autant plus vite si vous ne l’alimentez pas ! Voici quelques conseils simples sur la façon de méditer :

1. La posture

Que vous vous asseyez sur une chaise où les jambes croisées sur le sol, assurez-vous que votre colonne vertébrale est bien droite. Si vous êtes affalé votre esprit va dériver. L’esprit et le corps sont intimement liés. Si votre corps est bien équilibré, votre esprit sera également en équilibre. Pour se redresser, imaginez que votre tête touche le ciel.

2. La concentration

Dans la conscience ordinaire, nous ne sommes presque jamais présents. Par exemple, parfois vous conduisez votre voiture comme un pilote automatique tout en étant préoccupé par des pensées qui n’ont rien à voir. Tout à coup, vous arrivez à votre destination et vous ne vous souvenez pas du tout du chemin parcouru !

La méditation est une merveilleuse façon de se réveiller pour être présent à notre vie. Sans cela, nous manquons la plupart de nos expériences parce que nous sommes quelque part ailleurs dans nos pensées ! Se concentrer dans la méditation signifie d’accorder une attention douce à ce que vous utilisez comme objet d’attention. Je vous suggère d’utiliser le souffle pour vous entraîner avant d’étendre cela au reste de votre vie. Le souffle est toujours présent et est en même temps comme une porte naturelle qui relie l’intérieur et l’extérieur.

3. Le souffle

Prêter attention à votre respiration est une excellente façon de vous ancrer dans le moment présent. Remarquez votre souffle entrer puis sortir de votre corps. Il n’y a pas besoin de réglementer le souffle – juste de le laisser être de façon naturelle.

4. Les pensées

Lorsque vous remarquez des pensées, laissez-les aller doucement en retournant vous concentrer sur votre souffle. N’essayez surtout pas d’arrêter les pensées, vous n’y arriverez pas ; cela ne va faire qu’ajouter des tensions inutiles en essayant de contrôler ce qui se présente. Imaginez vos pensées comme des visiteurs non désirés qui sonnent à votre porte : Vous allez reconnaître leur présence et leur demander poliment de continuer leur route sans vous. Puis faites à nouveau briller la douce lumière de votre attention sur votre respiration.

5. Emotions

Il est difficile de rester concentré dans votre méditation si vous êtes aux prises avec des émotions fortes. Surtout la colère, la honte qui nous font continuer à regarder les événements passés au lieu d’être dans le présent. La peur quant à elle regarde l’avenir avec des histoires qui commencent par : «Et si … »

La façon de gérer des émotions fortes dans la méditation est de se concentrer sur les sensations corporelles qui accompagnent l’émotion. Par exemple, cela pourrait être la sensation de peur autour de la poitrine. Lâchez prise petit à petit avec ces histoires et recentrez-vous sur votre corps. De cette façon, vous honorez vos émotions sans être emmêlé dans des histoires qui ne finissent jamais.

6. Le silence

Le silence est la guérison. Lorsque nous sommes assis dans le silence, nous faisons réellement l’expérience de ce que notre esprit est en train de traverser. Il y a la fixité et le calme qui vienne naturellement dans le silence et vous pouvez vous reposer dans l’instant.

7. La durée

Commencez par 10 minutes et restez plus longtemps si vous sentez que cette durée est trop courte. Ne vous forcez pas à méditer plus longtemps si vous n’êtes pas prêt à le faire. Certaines personnes aiment méditer pendant une heure. D’autres trouvent qu’ils ne peuvent pas rester assis plus de 10 minutes. Faites ce qui semble bon pour vous!

8. Prenez du plaisir

Le plus important de tout, il est primordial que vous profitiez de la méditation. Soyez bon avec vous-même. Pratiquez juste un peu chaque jour et vous pourrez ensuite faire d’immenses progrès avec l’habitude de méditer.

« Pour être heureux dans la vie, il faut simplement laisser venir ce qui vient, et laisser partir ce qui s’en va. »