Comment se libérer du perfectionnisme par la méditation ?

Source originale : http://www.mediter-pour-etre-heureux.com/comment-se-liberer-du-perfectionnisme/

La méditation a fait de moi une personne plus calme et plus heureuse. La pratique quotidienne m’a permis de laisser aller lentement quelques tendances fortes qui me causaient beaucoup d’inquiétude et de peur. Par exemple, cela m’a aidé pour lâcher-prise avec le perfectionnisme.

J’avais l’habitude d’être très préoccupé par le fait de bien faire les choses et donc j’avais une forte tendance perfectionniste. Si je faisais une erreur ou vivait un petit échec, j’avais tendance à être très dur avec moi-même. J’avais l’habitude de me critiquer et de me sentir mal à l’aise avec moi-même.

Heureusement, la méditation m’a aidé à laisser aller cette tendance au perfectionnisme. Quand une situation arrive et que je fais une erreur, je me rappelle que c’est une bénédiction pour apprendre de mon erreur et progresser. Les émotions de peur, de regret et de blâme peuvent encore se présenter, mais elles ne sont pas aussi intenses qu’avant. En méditant, j’ai appris à cultiver un courant de bonheur et de confiance qui me permet de les vivre avec plus d’équanimité. Je sais que cela n’est pas moi, ce sont des schémas inconscients qui refont surface et c’est l’occasion de les accueillir avec bienveillance plutôt que de les rejeter.

Le sentiment de bien-être que je ressens dans ma pratique de la méditation se transpose dans le reste de ma vie. Maintenant, puisque mon esprit est plus calme, je peux apprécier la beauté autour de moi : les nuages flottant dans le ciel, la lumière du soleil passant par les fenêtres et les différentes expressions sur les visages des gens.

J’apprécie tout ce que je fais. Les activités quotidiennes sont devenues plus agréables. Mon esprit est plus dans le moment présent et je suis donc plus productif.

Auparavant, j’avais l’obsession de bien faire les choses, cela produit beaucoup de pensées inutiles et bloque l’avancement des projets. Aujourd’hui, je suis plus détendu dans tout ce que je fais donc la qualité de mon travail est améliorée. Maintenant, je peux profiter du processus créatif de la vie.

J’ai toujours un désir d’exceller et de bien faire les choses. Ce qui change, c’est que je peux faire cela sans la douleur de l’inquiétude et la peur de ne pas être assez bon. La méditation m’a donné cette liberté. Il y a tellement de joie dans le moment présent. Je suis maintenant capable de le mesurer dans ma propre expérience.

Comment s’y prendre ?

  1. Dès que vous repérez que vous êtes très pointilleux sur un détail, c’est le moment pour faire une pause
  2. Respirez et prenez conscience que cela n’est pas vous, c’est un schéma inconscient qui se réveille
  3. Accueillez le avec douceur et bienveillance. Souvenez-vous que si vous vous battez avec ce qui se présente, c’est vous qui allez souffrir et en plus vous allez renforcer cette tendance. C’est comme mettre de l’huile sur le feu à ce moment-là.
  4. Puis lentement, lorsque vous avez retrouvé votre équilibre dans l’instant présent, vous pouvez reprendre le cours de vos activités quotidiennes.

C’est très simple mais au combien important car comment changer vos tendances si vous ne changez pas votre façon d’expérimenter ces situations où le perfectionnisme vous dépasse ! Souvenez-vous de cet article la prochaine fois !

« Être perfectionniste conduit souvent à la dépression. Les perfectionnistes mettent la barre trop haute et sont trop durs avec eux-mêmes, ce qui a un impact négatif sur leurs vies quotidiennes. »

By | 2017-05-17T15:19:27+00:00 août 3rd, 2016|Twitter|0 Comments

About the Author:

Laisser un commentaire

mautic is open source marketing automation