Communiquer efficacement

Source originale : http://feedproxy.google.com/~r/lebonheurpourlesnuls1/~3/aQhz3R3ftSE/

Music's Going Down The Tube (On Explore 24th Nov 2013)

“La qualité de notre communication est déterminée non par la manière dont nous disons les choses, mais par la manière dont elles sont comprises." – Andrew Grove.

Etes-vous bon en communication ? Efficace en entretien ? Apte à motiver une équipe sur une tâche ? En harmonie avec vos proches ?

Si ce n’est pas le cas, vous pourriez être intéressés par la “Process Communication.”

 

Récompensés par le prix Eric Berne, développée par un docteur en psychologie (l’américain Taibi Kahler), cette méthode a été subventionnée dans les années 70 par la NASA . En effet, Il s’agissait pour elle de sélectionner des astronautes capables de travailler harmonieusement en équipe lorsqu’ils se trouveraient confinés dans l’espace.

En effet, Kahler s’est efforcé de comprendre pourquoi certaines interactions sociales génèrent des issues positives (motivation renforcée, stimulation à l’action et à l’atteinte de résultats, …) alors que d’autres aboutissent à des issues négatives (démotivation, immobilisme, agressivité, dépression, etc.).

De ce fait, la “process communication” repose sur 2 concepts :

1 – La manière de dire les choses a autant, et parfois plus d’importance, que ce qui est dit.
2 – Chacun de nous développe, au cours de son histoire, plus ou moins des caractéristiques de
chacun des 6 types de personnalité :

  • Travaillomane
  • Persévérant
  • Rebelle
  • Promoteur
  • Empathique
  • Rêveur

Tout le monde possède une part de chacun de ces types de personnalité. Cette combinaison lui est propre et relativement stable sur plusieurs années.

La 1e étape consiste à identifier sa combinaison personnelle sous la forme d’un "immeuble" empilant les 6 types de personnalité, depuis la plus marquée jusqu’à la moins marquée. Chaque "étage" de l’immeuble s’appelle une phase.

Selon Taibi Kahler, nous tendons tous, dès notre prime enfance, vers l’un de ces six caractères, qui devient notre «base». Cette base est immuable.

Au-dessus de la base, se trouve la phase active, c’est-à-dire le type de personnalité qui caractérise le plus à l’instant présent. Une phase active peut durer de quelques années à toute une vie.

PROCESS COM

La 2e étape de la communication consiste à identifier chez l’autre le type de personnalité le plus présent (base et phase active).

La dernière étape consiste à utiliser les canaux de communication adaptés à chaque interlocuteur :

– si les deux interlocuteurs ont le même type de personnalité, la communication sera simple;

– s’ils sont de types très éloignés, la communication sera facilitée si l’un et l’autre sont capables de prendre l’ascenseur dans leur "immeuble" pour utiliser le canal de communication préféré de l’autre.

-  plus le nombre d’étages à grimper est important, plus la communication demandera de l’énergie pour s’adapter à l’autre.

 

PROCESS COM

 

Dans un prochain article, je reviendrai sur les différents types de personnalité avec pour chacun son besoin psychologique essentiel, son canal de communication privilégié et son comportement sous stress.

Creative Commons License photo credit: Simon & His Camera

By | 2017-05-17T15:19:35+00:00 juillet 7th, 2016|Twitter|0 Comments

About the Author:

Laisser un commentaire