Moins de choses, plus de bonheur : Ted Talks de Graham Hill

L’écrivain et designer Graham Hill pose la question : en ayant moins de choses, dans moins d’espace, peut-on être plus heureux ? Il préconise d’occuper moins d’espace et établit trois règles pour changer votre vie.

Transcription de la vidéo :

0:19 Qu’est ce qu’il y a dans la boite ? Quoi que ce soit, ça doit être important, parce que j’ai voyagé avec, j’ai déménagé, d’appartement en appartement en appartement.

0:30 (Rires)

0:32 (Applaudissements)

0:35 Ça vous parait familier ? Saviez-vous que nous les Américains nous avons trois fois plus d’espace que ce que nous avions il y a 50 ans ? Trois fois plus. Alors on pourrait penser, avec tout cet espace en plus, que nous avons plus de place pour nos affaires. Et non. Il y a un tout nouveau filon, une industrie qui fait 22 milliards de dollars, 2,2 milliards de mètres carrés : c’est celle du self-stockage. Nous avons donc trois fois plus d’espace mais nous sommes devenus de si bons acheteurs que nous avons besoin d’encore plus de place. Où nous amène tout ceci ? Plein de dettes des cartes bancaires, une lourde empreinte écologique, et probablement pas par hasard notre niveau de bonheur s’est stabilisé dans les 50 dernières années.

1:22 Je suis là pour suggérer qu’il y a un meilleur moyen, que moins pourrait en fait vouloir dire plus. Je parie que la plupart d’entre nous avons vécu à un moment le bonheur du ‘moins’ : à la fac – dans votre dortoir, en voyageant – dans une chambre d’hôtel, au camping – avec presque rien, peut-être en bateau. Quoi que ce fut, je parie, entre autres, que ça vous a donné plus de liberté, un peu plus de temps. Je vais donc suggerer que moins de choses et moins d’espace équivalent à une plus petite empreinte. En fait c’est un moyen formidable d’économiser de l’argent. Et ça vous rendra la vie plus facile.

2:02 J’ai lancé un projet qui s’appelle « Life Edited » sur lifeedited.org pour poursuivre la conversation et pour trouver de formidables solutions dans ce domaine. D’abord : j’ai meublé mon appartement de 39 m2 à Manhattan en crowdsourcing avec des partenaires comme Mutopo et Jovoto.com. Je voulais tout — un bureau, une table pour diner à 10, une chambre d’amis, et mon matériel de kitesurf. Avec plus de 300 offres du monde entier, je l’ai eu, ma boite a bijoux. En achetant un espace de 39 m2 au lieu de 55, j’ai immédiatement économisé 200 000 dollars. Un plus petit espace produit des factures plus légères — on économise de ce côté-là, mais également un plus petit impact sur l’environnement. Et puisqu’il est conçu sur la base d’une collection d’objets – mes affaires préférés — et conçu vraiment sur mesure pour moi je suis vraiment enthousiaste d’y être.

2:56 Comment peut-on vivre avec peu ? Trois approches essentielles. D’abord, il faut être impitoyable dans le choix. Il faut nettoyer les artères de nos vies. Et ce t-shirt que je ne porte plus depuis des années ? Il est temps de le laisser partir. Il faut couper tout ce qui est superflu dans nos vies, et il faut apprendre à arrêter le flux entrant. Il faut réfléchir avant d’acheter. Demandons-nous, « Est-ce que ça me rendra vraiment plus heureux ? Vraiment ? » Absolument, nous devrions acheter et posséder des choses formidables. Mais nous voulons des choses que nous allons aimer pendant des années, pas juste des choses.

3:33 Deuxièmement, notre nouveau mantra : petit c’est sexy. Nous cherchons l’efficacité de l’espace. Nous voulons des choses qui soient conçues pour la manière dont on les utilise la plupart du temps, non pas dans de rares occasions. Pourquoi posséder une table de cuisson à six foyers quand on en utilise rarement trois ? Nous voulons des choses qui s’emboîtent, nous voulons des choses qui s’empilent et nous voulons numériser. Vous pouvez prendre la paperasse les bouquins, les films, et vous les faites disparaitre – c’est magique.

4:01 Et enfin, nous voulons des espaces multifonctionnels et des équipements de cuisine — un évier combiné avec une toilette, une table devient un lit — même espace, une petite table d’appoint s’allonge pour recevoir 10 personnes. Dans le schéma gagnant de Life Edited que vous voyez ici, nous combinons un mur mobile avec des meubles transformables pour exploiter l’espace. Regarder la table basse — elle s’allonge en hauteur et largeur pour recevoir 10 personnes. Mon bureau se replie. se cache facilement. Mon lit sort du mur avec deux doigts. Des amis ? On déplace le mur, il y a des lits d’amis repliables. Et bien sûr, mon propre cinéma.

4:43 Je ne dis pas que nous avons tous besoin de vivre dans 39 m2. Mais prenez en considération les avantages d’une vie remaniée. Passez de 280 à 185, de 140 à 92. La plupart d’entre nous, peut-être même tout le monde, sommes à peu près heureux pour quelques jours avec deux valises, un petit espace, une chambre d’hôtel peut-être. Quand vous rentrez chez vous et passez la porte, arrêtez-vous une seconde et demandez-vous, « Est-ce que je pourrais remanier un petit peu ma vie? Cela me donnerait-il un peu plus de liberté ? Peut-être même plus de temps ? »

5:16 Qu’est-ce qu’il y a dans la boite ? Ça n’a pas d’importance. Je sais que je n’en ai pas besoin. Qu’est ce qui est dans la vôtre ? Peut-être, je dis peut-être, moins pourrait vouloir dire plus. Faisons de la place aux affaires qui comptent.

5:35 Merci.

5:37 (Applaudissements)

By | 2017-05-17T15:20:20+00:00 juin 27th, 2014|Inspirations, L'Alchimiste|0 Comments

About the Author:

Xavier Van Dieren est coach, formateur, animateur d'ateliers depuis 20 ans. Il signe aujourd'hui son premier ouvrage de développement personnel. Il est le cofondateur des séminaires "Réveillez vos 4 Héros Intérieurs". Vous trouverez les infos et l'agenda des séminaires sur http://4heros.fr

Laisser un commentaire